Ordre du dragon Index du Forum
 
 
 
Ordre du dragon Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Star wars

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre du dragon Index du Forum -> ordre du dragon -> Forum libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Heero Otegawa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 651
Localisation: France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
Walt Disney préféré: Aladin et le roi des
Film préféré: Avatar, v pour vende
Vos Héros: Itachi Uchiwa, kreia, yeshoua, v pour vendetta, heero yui...

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 15:58 (2010)    Sujet du message: Star wars Répondre en citant

Sabre laser


citation a écrit:
Le cristal est le coeur de la lame.
Le coeur est le cristal du Jedi.
Le Jedi est le cristal de la Force.
La Force est la lame du coeur.
Tous sont mêlés.
Le cristal, la lame, le Jedi
Vous êtes un.


_Luminara Unduli à Barris Offee, sa padawan.


I/ Introduction

Le sabrelaser. Une arme quasiment mythique, que ce soit sur ses origines ou son fonctionnement. C'était l'arme de prédilection des Jedi, Sith et autres Jedi Noirs. Considéré par certains comme une extension de l'être, par d'autres comme un simple outil leur permettant d'accéder au pouvoir, le sabre requiert avant tout une maîtrise parfaite de soi avant de pouvoir prétendre l'utiliser.


II/ Histoire

citation a écrit:

Le sabrelaser de ton père, l'arme des chevaliers Jedi. Les nouveaux pistolasers sont bien moins précis. C'est élégant, maniable. L'arme noble d'une époque civilisée.

_Obi-Wan à Luke

L'histoire du sabrelaser est intimement mêlée à celle des utilisateurs de la Force, et plus particulièrement, les Jedi. Les premiers êtres qui maîtrisèrent la Force, environ vers 25 000 avant la Bataille de Yavin, utilisaient des sabres en acier, néanmoins, lors d'une cérémonie, ils concentraient la Force dans leurs armes, jouant le rôle de catalyseur. Cette tradition rendait le sabre plus puissant, et il devenait une vraie partie de son créateur. Ce sont là des valeurs toujours valables lors de l'Ancien Ordre Jedi, de l'Empire ou encore du Nouvel Ordre Jedi.
Près de 10 000 ans plus tard, après diverses études et expérimentations, le sabre a commencé à devenir plus technologique, et à ressembler aux modèles utilisés par les Jedi contemporains. Une lame laser, telle que nous la connaissons, jaillissait d'un tube, avec une imposante batterie fixée sur le dos. C'était même l'une des premières armes à énergie, néanmoins, très instable. Il fallut attendre encore 5000 ans avant d'arriver à un sabrelaser parfaitement fonctionnel et opérationnel. La batterie, les composants, les cristaux ont alors été miniaturisés, et condensés dans la poignée standardisée actuelle.

Pendant 5000 ans, le sabrelaser fut reconnu comme un symbole d'espoir et de liberté, car, après l'extermination des Sith, les Jedi furent les seuls à utiliser ces armes.
Lors de l'Ordre 66 et de la Purge des Jedi, ces armes pouvaient trahir leurs propriétaires, les quelques personnes en possédant encore étaient pour la plupart des Jedi exilés... ou des collectionneurs. Néanmoins, l'histoire des sabres ne s'arrête pas là. Même si durant l'Empire, seul Darth Vader et ainsi qu'une Main de l'Ombre ou deux - sans compter quelques membres de l'Inquisitorius - avaient une de ces armes, il faut attendre Luke Skywalker et son Nouvel Ordre Jedi pour les voir revenir progressivement. Ces nouveaux Jedi, respectant la tradition des anciens, construisaient leurs armes à la main, ce qui n'était pas le cas des Jedi Noirs affiliés aux Vestiges de l'Empire subsistants, qui utilisaient des sabres montés à la chaîne, aussi bien pour les Revenants de Desann avec l'Empire Renaissant ou pour les Apprentis de l'Académie des Ombres de Brakiss. Ces sabres, souvent de mauvaise fabrication, connaissaient des faiblesses. Ainsi, impossible pour eux de trop forcer avec lors d'un duel, sous peine d'explosion, ou encore, aucune résistance à l'eau.



III/ Fabrication




Anakin Skywalker terminant la construction de son sabre

Le secret de la fabrication des sabrelasers était jalousement gardé par les Jedi et leurs éternels ennemis, les Sith. Peut-être pour que les non initiés à la Force ne s'en servent pas et ne se mutilent pas à cause de leur manque d'entraînement, ou simplement pour être les seuls à posséder un tel avantage. Néanmoins, monter un sabrelaser n'était pas chose facile : c'était un parfait assemblage de technologies, baigné dans la Force lors de la phase finale de son montage. On peut distinguer trois systèmes importants sous le manche : le système énergétique, les cristaux et le système de contrôle de la lame. Tous trois sont très différents : le premier étant composé à partir d'un système très ancien, les cristaux d'origine naturels pour les Jedi, synthétiques pour les Sith, et le dernier suivait un schéma ancien, mais avec des composants actuels.




Vue en coupe d'un sabrelaser

La batterie du sabrelaser était une ancienne technologie gardée secrète par les Jedi. Tellement bien gardée qu'après la Purge, il était impossible d'en trouver, et les nouveaux Jedi durent adapter des batteries standard pour pallier à ce manque. Cette batterie pouvait durer toute la vie du Jedi car elle ne perdait de l'énergie que lorsqu'elle tranchait un matériau, organique ou autre. Activée dans le vide, ou heurtant un autre faisceau laser, blaster ou sabre, elle ne perdait pas d'énergie. Il est à noter aussi que deux faisceaux laser ne peuvent pas se couper.
Monter son sabrelaser demandait environ un mois, même si, durant la Guerre des Clones, les Maîtres Jedi, dont Nejaa Halcyon, réussirent à développer une méthode permettant de passer à deux jours de fabrication. Un de ses descendants, Corran Horn, l'utilisa pour monter son premier sabrelaser. Cette durée, qui pouvait paraître assez longue, se justifiait par l'obligation de pratiquer des méditations profondes. La dernière phase de l'assemblage se pratiquait dans une transe totale, où le Jedi était assailli par une vision qu'il devait surpasser. Ainsi, pour Anakin Skywalker, qui créa son premier sabre sur la planète Ilum, il dut affronter Darth Maul. Ce n'est qu'à la fin de cette vision qu'il s'aperçut que son sabre était déjà monté, et qu'il le tenait dans sa main, et ce même s'il ne possédait aucun souvenir de la dernière phase



IV/ Les différents types de sabres

Sabre simple
Le sabrelaser ne se limitait pas à une « simple » poignée qui émettait la lame. Certains des sabres étaient de véritables merveilles technologiques. Des systèmes de contrôle de longueur de la lame, fonctionnant en écartant les cristaux pour ajuster la taille du faisceau à ceux de gestion de la puissance de la lame, en passant par les cellules de secours, cachées dans la poignée, les fonctions ajoutées aux sabres n'avaient de limites que celles de leurs concepteurs. Ainsi, Darth Vader avait monté un sabre doté de multiples spécificités techniques, qui le rendait unique. Il avait par exemple inséré un port de rechargement pour la batterie, un régulateur d'intensité pour sa lame, une garde, une dragonne ... Son sabre n'était en fait que la version Sith du sabre d'Anakin Skywalker.

Double sabrelaser
Le double sabrelaser était une arme mortelle, à la fois pour son manipulateur et son adversaire. Doté d'un manche de 48 à 60 centimètres, le double d'un sabre normal, soit deux sabres mis bout à bout. Les plus grands manipulateurs de doubles sabrelasers étaient Exar Kun, à qui l'on attribue son invention, et Darth Maul, qui se créa un style de combat propre à lui, adapté à son arme. On notera aussi trois femmes, les seules rapportées à ce jour : Komari Vosa et Asajj Ventress pouvaient clipser leurs deux sabres en un seul et unique double sabre, et se battre avec. Pour finir, il y avait Bastila Shan qui se battait avec un double sabre aux lames jaunes.
Le double sabre demandait une grande force, ainsi qu'une grande habilité dans son maniement. Aussi, même s'il demandait un long apprentissage, il donnait un énorme avantage à son manipulateur. Tout d'abord, les deux lames : l'une pouvait attaquer, et l'autre rester en défense, mais aussi, comme Darth Maul l'avait prévu, elles pouvaient être maniées séparément. La rapidité du combat et la férocité, bien plus importantes qu'au sabre simple, donnaient la domination du maître sur ses opposants. Et le fait de pouvoir affronter simultanément deux opposants, à l'instar de Darth Maul contre Qui Gon Jinn et Obi-wan Kenobi, était un autre des avantages de cette arme.

Sabre d'entraînement
Le sabre d'entraînement, utilisé aux Temples Jedi pour l'entraînement des apprentis, était un simple sabre, mais bridé. Ainsi, au lieu de tuer ou mutiler l'opposant, ce type de sabre n'infligeait qu'une brûlure, réelle, mais qui disparaissait très vite. Les Jedi Guérisseurs des Temples avaient des onguents très efficaces pour ce type de blessure, ce qui réduisait encore plus l'handicap infligé. Ainsi, les apprentis pouvaient s'entraîner à leur maximum, sans avoir à craindre de blesser, ou tuer, un de leurs partenaires lors d'un entraînement.

Sabre à doubles phases
Grâce à un système de rotation des cristaux internes, le Jedi pouvait changer les propriétés de sa lame. Le plus couramment, c'était la longueur de la lame qui était modifiée d'une simple pression du pouce. Seuls deux Jedi connus utilisaient ce type de sabre : Gantoris, qui le créa avec l'aide des conseils prodigués par Exar Kun, lors de sa possession, et Corran Horn, guidé par son incommensurable ego, voulant surpasser Gantoris. Ce dernier avait une lame de taille normale, et une autre de trois mètres. Gantoris réussit à surprendre Luke Skywalker lors d'un entraînement au sabrelaser, devant le Grand Temple de Yavin IV.

Fouet-Laser (voire la fiche sur le Fouet-Laser)
Le fouet-laser reposait sur le principe du sabre, mis à part la souplesse de sa lame, ce qui lui valut cette dénomination. Extrêmement difficile à manier, il n'est est pas moins redoutable. Néanmoins, le fouet-laser ne pouvait tuer personne ni ne trancher de la matière, seulement infliger de graves blessures.

Il est à noter que ce ne sont pas les seuls types de sabres existants. Ainsi, le Jedi Roblio Darté avait un sabre avec deux lames à une extrémité, et celui de Darth Nihl pouvait tirer des lasers, à l'instar des blasters.



V/ Les différents manches de sabres

Les manches simples
Ces manches, droits, ornaient la majorité des sabres, simples ou doubles. Ce sont les premiers conçus, les plus polyvalents et les plus faciles à utiliser, quelque soit la race du Jedi. Ils sont composés d'un simple cylindre, entourés d'un grip pour assurer l'adhésion de la main sur la poignée, et ne pas glisser à cause de la transpiration.

Les manches incurvés
Au départ conçu par le Comte Dooku pour lui apporter une maniabilité accrue, ce type de manche semblait convenir parfaitement à la forme de combat numéro deux, Makashi. Epousant parfaitement la forme de sa main, et la courbure que son poignet formait lors d'un combat, elle lui permettait d'accentuer ses mouvements et sa vitesse, tout en lui donnant un air plus noble, comme le veulent ses origines. Ses apprenties, Komari Vosa et Asajj Ventress, utilisaient elles aussi une paire de ces sabres incurvés, construits sur le même modèle.

Les manches courts
A cause de leur taille, comme Yoda, ou pour l'utilisation en seconde arme, comme Sora Bulq, certains Jedi préféraient raccourcir le manche de leur sabre. Ce manche ne différait des manches standard que par leur taille. Tous les composants étaient présents, mais le tout était réduit et concentré dans la poignée miniature.

Les manches tonfa (voire la fiche sur les Tonfa-Laser)
Là encore, ces types-là ne sont pas les seuls. Tenel Ka a utilisé une dent de rancor qu'elle orna de gravures pour créer son sabre. En théorie, tous les matériaux et toutes les formes semblables à une poignée pouvaient convenir pour contenir les systèmes internes.


VI/ Le sabrelaser, arme ou bouclier ?




Mace Windu au combat

Le sabrelaser pouvait servir pour parer les lasers, éclairs de Force et autres faisceaux énergétiques, comme il pouvait servir à trancher des bras, jambes et autres tentacules. C'était un choix épineux pour les Jedi, moins pour les Sith. Ces derniers n'avaient aucune obligation de réfréner leurs haines, leurs colères ou leurs amours, ils pouvaient donc s'affranchir de tout contrôle, et faire un véritable carnage. On peut citer l'exemple de Darth Vader, qui attaqua et extermina en même temps tous les Jedi du Conclave de Kessel.
Les Jedi, quant à eux, ne devaient attaquer qu'en dernier recours. Ainsi, la majeure partie de leurs entraînements était de renvoyer des faisceaux lasers, d'où la naissance des formes 3 et 5, Soresu et Djem So. Aussi, autant les Sith, sachant qu'un jour ou l'autre ils affronteraient des Jedi, pratiquaient les formes de duel plus agressives, autant les gardiens de la République Galactique, croyant leurs Némésis exterminés, adoptaient les formes défensives.

Les techniques de combat au sabrelaser étaient regroupées en Formes. Ainsi, l'Ancien Ordre Jedi avait officialisé sept formes.

Forme I: Shii-Cho
La première, le Shii-Cho, était le précurseur des autres formes. Elle a été développée lorsque les sabres étaient encore en métal. Elle a été abandonnée ensuite par les Jedi, seulement enseignée aux jeunes apprentis en guise d'initiation.

Forme II: Makashi
La seconde, Makashi, était une forme de duel qui fut très utilisée lors des guerres entre les Jedi et les Sith. Seuls ces derniers continuèrent d'apprendre et de pratiquer ce style de combat, en vue des prochains affrontements.

Forme III: Soresu
La troisième, Soresu, succéda au Makashi. En effet, les Sith soi-disant exterminés, plus aucun autre ennemi ne manipulait les vibrolames. Néanmoins, les blasters se développaient à travers toute la galaxie, et cette forme fut donc créée pour pouvoir contrer ce nouveau type d'arme.

Forme IV: Ataru
La quatrième, Ataro, fut conçue pour exploiter au maximum les grands espaces vides. Elle exigeait néanmoins une très grande maîtrise de la Force et de son propre corps.

Forme V: Djem So
La cinquième, Djem So, fut créée par les mécontents du Soresu. Alliant puissance et élégance, elle remplaça progressivement la Forme 3.

Forme VI: Niman
La sixième, Niman, était une forme mêlant les bases des cinq autres. C'est cette forme qui était la plus utilisée lors des dernières années de l'Ancien Ordre Jedi.

Forme VII: Juyo/Vaapad/Trispzest
La septième et dernière forme officielle est en fait une paire de formes : le Juyo et le Vaapad. Ces deux styles sont sensiblement les mêmes, de la violence pure guidée par des sentiments forts. La seule différence était la façon dont ces sentiments sont utilisés.

Ce sont les seules formes officielles de l'Ancien Ordre Jedi, mais, d'autres techniques existaient, tels le Trakata, le Jar'Kai, le Dun Moch ou encore le lancer du sabre.




Duel final entre Darth vader et Luke Skywalker


VII/ Couleurs de lames

Les couleurs des lames, durant la période de la Guerre Civile des Jedi, étaient imposées en fonction de sa voie. Ainsi, par tradition, les Jedi Gardiens possédaient un faisceau bleu, les Jedi Consulaires une lame verte et les sabres des Jedi Sentinelles une teinte jaune. Les adeptes du Côté Obscur possédaient une lame rouge, la seule couleur émise par leurs cristaux synthétiques.
Ces couleurs n'étaient pas les seules possibles. Ainsi, avec la supposée disparition de la Sith, la couleur de la lame se « démocratisa ». Les Halcyon possédaient comme marque une lame argentée, Mace Windu avait quant à lui un sabrelaser à lame violette, symbole d'un destin qui appelait à faire de grandes actions. Autre couleur unique, le doré, pour la lame d'un des sabres de Yoda qu'il transmit après à Qu Rahn, ou l'orange du sabrelaser de Yoshi Raph-Elan. De même, sous le Nouvel Ordre Jedi, chacun pouvait choisir la couleur de sa lame, sans aucune obligation. Lowbacca, par exemple, possédait une lame couleur bronze, Callista Ming une lame topaze, tandis que Zekk opta pour l'orange, au contraire du turquoise de Tenel Ka.
Les couleurs dépendaient du cristal inséré dans l'arme. Ainsi, ceux provenant d'Ilum émettaient une lame bleue, ou verte. Des dizaines de variations existaient, ainsi le bleu pouvait être un bleu foncé, un bleu vert ou bien un bleu pâle.



VIII/ Cristaux utilisés

Cristal Adegan ou Cristal d'Ilum
C'était le type de cristal le plus utilisé, surtout durant la période de l'Ancien Ordre Jedi. Extrait des cavernes d'Ilum, d'Ossus, ou d'autres planètes, il générait une lame simple, de couleur bleue ou verte, le bleu étant utilisé par la classe gardienne de l'Ordre, et le vert par les consulaires.

Lingot Minerai de Barab
Ces lingots étaient extraits de Barab I. Ces types de cristaux ont donc été exposés à une très forte concentration de radiations, et aux pluies diluviennes qui battaient la surface de la planète. Ils se présentaient sous la forme de lingots, et, une fois insérés dans un sabrelaser, ils créaient une lame incandescente, et presque incohérente.

Cristal de Stygium
Le Stygium, extrait de la Nébuleuse de Dreighton, était utilisé dans les systèmes de camouflages, comme pour le Super Destroyer Stellaire Terror. Sous forme de cristaux, ils pouvaient être adaptés aux sabrelasers.

Cristal Pontite
Les cristaux Pontite étaient la forme la plus rare et la plus précieuse des cristaux Adegan. Sa lame générait un froid intense, et avait la réputation de calmer les esprits.

Cristal Bondar
Les cristaux Bondar étaient récoltés sur un astéroïde, en orbite lointaine autour du système d'Alderaan. Il émet des pulsations lors des chocs et peut étourdir la cible.

Cristal Kasha
Les cristaux Kasha étaient des instruments de méditation utilisés par les Céréens. S'ils sont utilisés dans un sabre, ils aident le manipulateur à garder la tête et les idées claires, et les aident à ne pas se laisser distraire...

Perle Ultime
Les Perles Ultimes venaient des profondeurs des océans de Mon Calamari. Très rares et très chères, elles sont difficiles à installer dans un sabre, néanmoins, elles possèdent aussi de puissants pouvoirs.

Les cristaux uniques
Certains cristaux, comme celui de l'Exilée Jedi, étaient des cristaux très particuliers. Uniques en leur genre, ils créaient un véritable lien entre le sabre, le Jedi et eux-mêmes. Leurs pouvoirs et attributs étaient relatifs en fonction de ceux de leur propriétaire, car ils utilisaient le trop plein de Force qui passait par le Jedi, et s'en gorgeait, d'où leurs supers pouvoirs.

Gemme Lambent
Les gemmes lambents, formes de vie Yuuzhan Vong, pouvaient être utilisées comme cristaux de sabres. Ainsi, Anakin Solo s'était lié avec un cristal lors de l'invasion de Yavin IV et l'avait inséré dans son sabre. Ce fut le seul à l'avoir fait, et il devint le premier Jedi à pouvoir percevoir les Yuuzhan Vong à travers la Force.

Cristaux Sith
Les cristaux Sith, issus de l'Alchimie Sith, étaient synthétiques. De par leurs structures internes, ils créaient une lame rouge. Conçue dans des creusets, fourneaux, et autres instruments alchimiques, le Sith manipulait totalement la naissance de son cristal à travers la Force : le nombre de facettes, tailles, formes... Notons que Jaina Solo a créé des cristaux pour son premier sabre d'une manière s'y rapprochant !




Revan et Malak, armés de leurs sabres Sith

Ce n'est bien sûr qu'un faible aperçu du large panel de cristaux existant. Il en existait bien d'autres, tels les rares cristaux Solari, qui ne pouvaient être utilisés que par les gens purs, et qui servaient la lumière.


IX/ Matériaux résistants à un sabrelaser

Les sabrelasers étaient certes très puissants et capables de couper, faire fondre, cautériser, fusionner des matériaux, mais ils possédaient quand même quelques points faibles. Ainsi, des alliages ou minerais raffinés pouvaient résister, un certains laps de temps -mais assez conséquent- à une lame.

C'était le cas pour le Cortosis, qui pouvait même désactiver les sabres et les neutraliser. Le Cortosis était entre autres utilisé par l'Empereur pour protéger ses salles du trône et de commandement des Jedi, pour l'Armure Noire ou encore par Thrawn pour protéger son clone sur Nirauan, sous sa Main de Thrawn.

Le Phrik, un métal raffiné, extrait de Gromas 16, était capable de résister à une lame. Ce fut d'ailleurs pour cela que le Général Grievous arma ses IG-100 MagnaGuard avec des lances faites de ce matériau. Ils pouvaient ainsi se confronter avec des Jedi et protéger leur maître. L'Empire utilisa lui aussi cette technologie au profit de ses Darktroopers. Il créa une armure de Phrik, pour améliorer leur défense, et pouvoir résister au Nouvel Ordre Jedi naissant.

Le Fer Mandalorien, un alliage créé par les Mandaloriens, comme son nom l'indique, était à même de contrer une lame de sabrelaser. Cet alliage, dont étaient faites leurs armures, était plutôt une bénédiction pour eux, vu que les Mandaloriens et les Jedi entraient très souvent en conflit notamment au cours des Guerres Mandaloriennes.

Les Yuuzhan Vong avaient développé des formes de vie capables de résister à une confrontation avec un sabrelaser. Ainsi, le Corail Yorik, qui était le blindage de leurs vaisseaux, les murs de leurs bâtiments, les Bâtons Amphis, leurs armes au corps à corps, et le Crabe Vonduun, l'armure des guerriers, pouvaient contrer les sabres des Jedi, ce qui leur profita énormément durant leur conquête de la galaxie.

Ces matériaux naturels, ou biologiques, n'étaient pas les seuls à pouvoir résister à une lame de plasma. Les autres sabrelasers ne pouvaient pas se couper leurs lames entre eux, de même pour les faisceaux lasers tirés par les blasters et autres fusils. Les Vibrolames pouvaient aussi, un tant soit peu, résister contre l'arme des Jedi.


X/ Guerriers célèbres pour leur maîtrise des sabrelasers

Certaines personnes se sont illustrées dans le combat au sabrelaser. Les premiers Sith, dont Tulak Hord, étaient des véritables maîtres dans le maniement de leurs armes, connaissant des arcanes qui se sont perdues au fil du temps et de leur extermination. Darth Traya, alias Kreia, pouvait contrôler trois sabrelasers grâce à la télékinésie, à travers la Force, sans les tenir, et combattre avec ! Elle utilisa cette technique contre l'Exilée durant leur duel final, sur Malachor V. L'Exilée elle-même était une grande bretteuse. Même si son style de combat était fondé sur de la force et de la puissance pure, elle n'en était pas moins aussi forte que les autres. Elle battit le triumvirat Sith composé de Darth Traya, Darth Nihilus et Darth Sion. Un peu avant ce combat, on peut citer aussi Revan et Malak, sans oublier Bastila Shan. Ces trois Jedi, ou ex-Jedi, combattirent durant les Guerres Mandaloriennes, puis durant les Guerres Civiles des Jedi.

Une lignée de Jedi, et de Sith, très célèbre, possédait de réels dons pour le combat. Cette lignée était formée de Yoda, maître de la forme Ataro, le Comte Dooku, maître de la forme Makashi, Qui-Gon Jinn, maître de la forme Ataro, Obi-Wan Kenobi, lui aussi Maître de la forme Ataro, puis du Soresu et enfin Anakin Skywalker, maître du Djem So. Jedi ou Sith, ceux-ci étaient les meilleurs dans leurs domaines. Puisque deux des apprentis de Darth Sidious, grand duelliste lui aussi, ont été mentionnés, on peut aussi citer Darth Maul, maître du double sabrelaser et du Juyo, mais qui fut vaincu par Obi-Wan Kenobi. Entre autres sombres apprentis, on peut aussi nommer Asajj Ventress, Sev'rance Tann, ou encore Grievous qui utilisait quatre sabres à la fois, récupérés sur les corps sans vie de ses adversaires.
Mace Windu et Sora Bulq, créateurs d'une des formes de duel : la Septième, dite le Vaapad, étaient des duellistes respectés. Bulq et Windu avaient des styles de combat opposés, l'un se battant en libérant sa colère, et l'autre en la canalisant. Grâce à cette forme de combat, ce dernier put résister contre Darth Sidious, et l'aurait vaincu si l'Elu ne les avait pas interrompus.

La caste des Jedi Gardiens était composée de duellistes de grande renommée. Ainsi, pour ne citer qu'eux, Cin Drallig et sa padawan, Serra Keto, faisaient partie des meilleurs combattants de l'Ancien Ordre Jedi, dans sa fin. Drallig avait formé des dizaines d'apprentis aux arts du combat au sabrelaser, et en maîtrisait toutes les formes. Serra Keto, à l'instar de Micah Giiett, se battait avec deux sabrelasers.

Plus tard, Luke Skywalker, Kam Solusar, Corran Horn, Kyle Katarn, et d'autres maîtres du Nouvel Ordre Jedi, maniaient à la perfection les arts Jedi. Il en allait de même pour leurs apprentis, déchus ou non, comme Desann, la fratrie Solo, Brakiss, Zekk ou encore Tenel Ka.





Quelques sabrelasers connus


XI/ Mythes, rituels et traditions

De par leur aspect légendaire, les sabrelasers ont toujours été entourés d'histoires plus ou moins fondées. Par exemple, une des croyances communes est de croire que le sabre est alimenté directement par la Force. Cette idée reçue a largement été répandue par le fait que les premiers sabres, en métal, étaient des canalisateurs de Force, et que le Jedi, pour parachever la construction de son arme, se plongeait dans une profonde transe, et concentrait là aussi la Force dans sa création.

Le sabrelaser est plus qu'une simple arme. C'est une part du Jedi, une extension même. Il ne fait qu'un avec son sabre comme il ne fait qu'un avec la Force. Un lien intime s'est créé entre le Jedi et son sabre, lors de sa création. Le Jedi use de ses pouvoirs et de ses connaissances pour donner naissance à son bien le plus précieux, et en retour, le sabre protège et aide son concepteur. Il s'agit presque d'une symbiose en fait : le Jedi ne peut exister sans son arme, et son arme, bien qu'utilisable par un tiers, ne dévoile toute sa puissance et toutes ses capacités que dans les mains expertes de son créateur.

Une des rares traditions qui nous soit parvenue était que certains Jedi échangeaient leurs sabres avant de partir en mission, en signe de respect et de confiance, et en espérant aussi que l'arme protège le frère d'armes aussi bien que son créateur. Cette coutume, souvent réalisée entres membres d'une même promotion, s'appelait Concordance de Féauté.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Nov - 15:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre du dragon Index du Forum -> ordre du dragon -> Forum libre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com