Ordre du dragon Index du Forum
 
 
 
Ordre du dragon Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La lune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre du dragon Index du Forum -> ordre du dragon -> L'univers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Heero Otegawa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 651
Localisation: France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
Walt Disney préféré: Aladin et le roi des
Film préféré: Avatar, v pour vende
Vos Héros: Itachi Uchiwa, kreia, yeshoua, v pour vendetta, heero yui...

MessagePosté le: Mer 27 Oct - 13:10 (2010)    Sujet du message: La lune Répondre en citant

Info - SCOOP du groupe OVNI007 du 9 avril 2007:  
Les Gris existent bien, nous vous le garantissons de source certaine que nous ne pouvons dévoiler pour le moment. Une info comme ça, ces extraterrestres ont une base lunaire, et bien d'autres ethnies ont une base sur la Lune, près de 20 ethnies extraterrestres différentes, et il n'y a pas de base américaine, ni de base allemande sur la Lune. Nous connaissons même le nombre de bases exactes sur la Lune, mais nous ne pouvons tout dévoiler encore.  
========= ========= =========  
Nous allons vous montrer des images incroyables prises sur la Lune, des images qui vous montrerons une partie des secrets de cet astre.
=====  
 
Des images incroyables, parlant d'elle même !  
BASE LUNAIRE et TOURS LUNAIRES  
Document vidéo de septembre 2006 téléchargeable facilement sur la source originale:  
http://www.theufomovie.com/home.html  
(Rubrique: Trailer)

BASE LUNAIRE et TOURS LUNAIRES
envoyé par
SECRET-REALITE
ICI - Voyez l'évidence de l'existence de Tours articielles
=====  
Selon une théorie même si un homme est bien allé sur la Lune, la Nasa a été obligé de gardé cela secret du fait de découvertes trop choquantes sur place. Une anecdote apparue dans un journal canadien en 1971, racontait qu'Armstrong et Aldrin ont vu vaisseaux extraterrestres sur la Lune.

Voici la transcription originale de la conversation entre Armstrong et Houston." " Ces machines là sont énormes mon vieux.. énormes, Oh mon Dieu, c'est incroyable!...Il y a d'autres vaisseaux spatiaux ici ...ils sont alignés de l'autre côté du cratère... Ils sont sur la Lune et ils nous observent..."
 
Source: Le magazine TOP SECRET N°24 page 16
Bonjour à Tous !

Je trouve la photo du visage de la Lune déjà pas si mal, maintenant libre à vous de la trouver farfelue.

La photo du Visage de la Lune n’est certainement pas une simple tâche, mais je suis sûr que d’autres preuves lunaires plus franches que ce cliché viendront bientôt.
Sinon regardez ceci pour ne citer que ce lien :
SOURCE BENZEMAS:
http://benzemas.zeblog.com/14146-les-mysteres-de-la-lune/


Témoignage de septembre 2000 du sergent Karl Wolfe, un homme du groupe du docteur Greer:
Source : Pages 167-169-170 et 171 de REVELATIONS Tome 2 de Steven Greer

Le sergent Karl Wolfe a été 4 ans et demi dans l’US Air Force à partir de janvier 1964.
Alors qu’il travaillait dans une installation de la NSA, on lui a montré des photos que « Lunar Orbiter » avait prise de la Lune, qui montraient des détails de structures artificielles. Ces photos avait prise avant 1969.
« On a d’ailleurs découvert une base sur la face cachée de la lune »

« Il a ensuite sorti une de ces mosaïques et m’a montré cette base sur la Lune qui avait des formes géométriques, il y avait des tours, il y avait des constructions sphériques, il y avait de très grandes tours et des trucs qui ressemblaient quelque peu à des coupoles radar, mais c’était des structures de taille. »

« Certaines de ces structures ont une tailles d’un demi mille (800 mètres). Ce sont par conséquent des structures immenses.

« Deux structures que j’ai vues m’ont rappelé les cheminées de refroidissements d’une centrale électrique, elles avaient ce genre de forme. »



Le colonel Corso vers la fin de son livre « The Day After Rosswell » dit aussi qu’il y avait une base sur la face cachée de la Lune.



Témoignage de septembre 2000 De Larry Warren, un homme du groupe du docteur Greer:
Source : Pages 371 et 372 de REVELATIONS Tome 1 de Steven Greer.

Larry Warren était soldat à la sécurité de la base aérienne de Bentwaters au Royaume Uni en 1980.

« Quand aux programmes spatiaux : je jure devant Dieu que ce film montrait des structures sur la Lune, ces trucs en forme d’espèce de boites, ça avait l’air de couleur sable »

« Les structures paraissaient de la même couleur que la Lune, mais elle présentaient bien une structure. Comme des trucs en forme d’espèces de boîtes, des structures très carrées et angulaires, sans fenêtres. Mais elles étaient artificielles, vraiment, et ils étaient en train de les filmer ; et ensuite, il y avait des lumières et des trucs étranges au sommet d’un certain nombre de collines.
« Il montrait les astronautes en train de montrer du doigt ces trucs pareils à des boîtes, et des objets avec une structure en train de s’élever de la surface de la Lune, les astronautes étaient filmés par des missions Apollo ».


SOURCE BENZEMAS:
http://www.zeblog.com/admin-benzemas-11397
"Selon l'astronaute Neil Armstrong de la NASA les extra-terrestres ont une base sur la Lune et il signifièrent sans ambiguité qu'il faudrait rester en dehors de la Lune.
Selon des rapports jusqu'ici non confirmés, Neil Armstrong et Edwin "Buzz" Aldrin auraient vu des OVNIS peu de temps après leur alunissage historique avec Apollo 11 le 21 juillet 1969. On se rappelle avoir entendu un des astronautes se rapporter à une "lumière" dans ou sur un cratère pendant la retransmission télévisée télévision, suivi d'une demande de plus amples informations par le centre de contrôle. Puis on n'a plus rien entendu. "


J’espère que vous avez fait bonne lecture.

Au plaisir.


Jérôme
 
=====  
Photos de la Lune laissant présager une base lunaire.  
 
?
Le crop circle "Celtic Barmaid " de 1997,  
une représentation d'une base lunaire ?  
=====  
Les structures que vous découvrez au bout des flèches 1, 2 et 3 ne sont pas des camps de base pour militaires en Irak, ou pour des scouts en ballade dans une région désertique, mais bien des configurations lunaires dont nous avons égaré hélas, les coordonnées. Nous espérons qu'un aimable internaute pourra nous les faire retrouver. Merci d'avance...et bravo à super hasard qui adore faire de tels puzzles.  
=====  
On peut toujours mettre ces "érosions" caractérisées du sol lunaire au crédit du hasard, comme l'ont fait sans hésiter certains observateurs qui préfèrent avoir leur conscience en paix et dormir le soir sereinement.  
=====  
Sur ces photos accessibles à tous, les géologues ont remarqué des formations de roches sur la surface lunaire qui pourraient bien être artificiels.  
Source:  
http://perso.orange.fr/artivision/docs/Ameriquechocretour.html  
Le géologue Steeve Stroy:  
" Avant tout, je dois préciser que j'ai trouvé, 44 sites lunaires, avec des anomalies suspectes ."  
Cela fait six ans que le géologue amateur Steeve Stroy, étudie les photos lunaires de la NASA. Suite à ces intenses recherches, il prétend avoir trouvé la preuve d'une présence extraterrestre sous un cratère lunaire.  
"Autour de l'impact de ce cratère, on retrouve bien toute la géologie normale. Mais sur le flanc du cratère, on trouve aussi des formes orthogonales et géométriques ainsi que des ruines lunaires. Un des objets particuliers est l'objet appelé est la structure appelée "le rempart", qui fait 8 km de long. "  
En plus de cette structure, Stroy pense avoir trouvé des restes de coupoles en verre, reliques d'une civilisation antérieure.  
"Les choses que l'on voit sur la Lune sont quelque chose d'énorme. C'est artificiel, ce n'est pas naturel."  
=====  
Mission Clementine.  
Photographies de plusieurs cratères éclairés.  
Source: http://www.antonparks.com/myst4.html
On dirait presque deux pipelines posés dans ce cratère. 1 pixel d'écran représentant 80 mètres , cela vous donne une bonne idée de la taille de ces anomalies, la plus grande pipeline fait environ 80 pixels, soit environ 6,4 kilomètres ! 
(pipelines en noir en montage pour mieux vous les montrer sur la 2ème photo) 
Anomalies trouvées par Guy Lazare. 
Sources: Photographie Clémentine NASA - Latitude -20 Longitude 84 
http://lheureux.free.fr/anomalies.html 
http://clementine.cnes.fr/  
On dirait presque deux pipelines posés dans ce cratère. 1 pixel d'écran représentant 80 mètres , cela vous donne une bonne idée de la taille de ces anomalies. 
Anomalies trouvées par Guy Lazare. 
Sources: Photographie Clémentine NASA - Latitude -20 Longitude 84 
http://lheureux.free.fr/anomalies.html 
http://clementine.cnes.fr/  
=====  
Ovni volant près de la Lune.  
 
La mission Apollo 16 était composée des astronautes Ken Mattingly, Charlie Duke et John W. Young, qui ont fait cette video.  
Sur le film nous pouvons observer un disque non identifié lorsque Apollo 16 s'est approchée de la Lune.
=====  
Photo NASA No AS16-114-18423 - Mission Apollo 16 sur la Lune.  
Photo de l'astronaute Charles Duke.
Source: NASA
http://www.icar1.homestead.com/UFO_Pics8.html
=====  
Appolo 14. 1971. 
Décidément la NASA est vraiment partout
encore l'une des nombreuses photographie quel a sûrement du oublier de publier.
 
=====  
L'armée des Etats Unis et l'US Air Force possèdent 122 photos prises par les astronautes sur la lune montrant une présence extraterrestre. Colonel Philip Corso, membre du Conseil National de Sécurité sous la présidence d'Eisenhower (1997).
=====  
Source Milton William Cooper: J’ai maintenant en ma possession des photographies officielles de la NASA de l’une des bases lunaires. Je pense que la colonie sur Mars est aussi une réalité.
...
Les cosmonautes de la mission Apollo ont vu et même filmé la base lunaire surnommée LUNA. Leurs photographies officielles par la NASA nous révèlent des structures en forme de dômes, de spirales, de larges structures circulaires qui ressemblent à des silos, de même que d'immenses véhicules miniers en forme de T qui traçaient sur la surface de la Lune des marques semblables aux cicatrices que des points de suture laissent sur la peau. On y voit aussi divers types d'astronefs, les uns absolument gigantesques, d'autres beaucoup plus petits. Il s'agit de cette base américano-soviéto-aliénigène dont nous avons parlé.
....
Les astronautes des missions Apollo l'ont appris à leur corps défendant. Le choc qu'ils en ont éprouvé n'a pas été sans affecter leur vie, comme en témoigne leur comportement par la suite, sans compter qu'ils ont dû se soumettre à la dure réalité de la conspiration du silence quand on leur ordonna de taire ce qu'ils avaient vu, sans quoi ils s'exposaient à "la procédure expéditive".
...
Il existe des régions sur la Lune où se développe une vie végétale. Les plantes y changent de couleurs avec les saisons, car il y a aussi des saisons sur la Lune puisque la Lune ne nous présente pas toujours exactement la même face, comme on le pense généralement [NDT: c’est le mouvement de précession de la Lune, qui la fait légèrement osciller sur elle-même, nous découvrant un peu plus des bords de sa face visible]. Il y a aussi des lacs artificiels ainsi que des étangs sur sa surface, et des nuages ont été observés et filmés dans son atmosphère. La pression atmosphérique lunaire étant beaucoup plus faible que sur la Terre, les cosmonautes doivent s'y adapter selon une technique de dépressurisation analogue à celle des plongeurs de profondeur. Cette pression est néanmoins suffisante pour qu'il ne leur soit pas nécessaire de revêtir une combinaison spatiale. Grâce au champ gravitationnel de la Lune, ils peuvent se maintenir à sa surface, munis simplement d'une bouteille d'oxygène comme des hommes-grenouilles.
J'ai personnellement des photographies officielles de la NASA à ce sujet. Quelque unes sont publiées dans le livre de Fred Steckling intitulé We discovered Alien Bases on the Moon et dans Someone Else is on the Moon. En 1969, un confrontation eu lieu entre les soviétiques et les américains sur la base lunaire. Les soviétiques ont essayé de prendre le contrôle de la base et ont pris les scientifiques américains et le personnel en otage. Nous avons pu restaurer l’ordre après pas moins de 66 morts. Les soviétiques ont suspendu leur programme pendant une période de 2 ans. Il y eu finalement réconciliation et nous avons recommencé à agir ensemble.
=====  
Selon William Cooper, il y a eu une base lunaire depuis quelques temps, dans le cratère de COPERNIC.  
=====  
 
De 1871 à 1896, 40 membres de la société astronomique royale de l'Angleterre ont rapporté avoir observé de divers lumières en forme géométrique sur la lune.
En 1958, les USA et les scientifiques soviétiques ont collectivement observé un objet ovale rougeoyant énorme sur la surface lunaire.
Source: Nouvelles quotidiennes 1968 de Washington.
=====  
Encore plus fort !
Vous tenez certainement en quasi exclu les vrais dessous de la Lune. Des déclarations qui ressemblent beaucoup à une bombe !
Le groupe OVNI007
D'après Alex Collier:
Notre Lune, selon les Andromédiens (Les Andromédiens sont une race télépathe. Morenae, au cours des derniers 10 ans, a appris à utiliser ses cordes vocales.), est un satellite artificiel. Je vous dis qu'il y a beaucoup de gens qui y travaillent. Il y a deux ans, je demandais à Richard Hoagland: "Pourquoi ne dites-vous pas au monde que la Lune est un satellite artificiel?" Il a répondu: "Je ne suis pas prêt". Vous voyez, il sait. Pourquoi il tient cette information secrète? Je ne sais pas. Moi, je ne la cache pas. Selon les Andromédiens, notre Lune vient d'un système stellaire de la Petite Ourse (Ursa Minor), du nom de Chauta. Elle était l'une des quatre lunes dans un système solaire qui avait 21 planètes et notre Lune fut enlevée de son orbite autour de la 17e planète.
Elle fut apportée ici, avec d'autres, durant une guerre. La première orbite de notre Lune dans notre système solaire fut autour d'une planète appelée Maldek, qui est devenue la ceinture d'astéroïdes. Il y avait neuf énormes villes sous dôme sur notre Lune. Il y avait de l'eau, des plantes et un tas de choses différentes. Il y avait de grandes cavernes souterraines où existait la vie et où elle existe toujours à l'heure actuelle sauf que maintenant, il y a beaucoup d'êtres humains sur la Lune. Nous allons en parler.
Bon, apparemment, notre Lune était l'une des deux lunes en orbite autour de la planète Maldek. L'autre lune tourne maintenant autour de Mars et s'appelle Phobos.
Notre Lune, lorsqu'elle fut retirée de l'orbite de Mars, a perdu sa capacité de voyager.
Les êtres de la Lune étaient connus sous le nom de Ari-ens - la "race blanche". Les Pleïadiens apparemment furent responsables du déplacement de la Lune en orbite autour de la Terre. Donc, les Ari-ens qui virent ici sur notre Lune étaient en fait des Maldékiens, l'une des tribus perdues de la Lyre, qui vivent aujourd'hui sous terre au Tibet. Ils ne se mêlent pas. Si vous cherchez dans l'ancienne littérature du Tibet, vous trouverez qu'elle fait mention de l'origine des êtres qui vivent sous terre.
Notre Lune est maintenant pays de colonie. Morenae me dit qu'il y a là une population de travailleurs à plein temps et qu'ils sont tous Ari-ens de naissance. Je vous laisse devinez les implications de la situation. Il n'y a ni Noirs, ni Chinois, ni Hispaniques, ni Coréens, ni Japonais, ni Italiens: ils sont tous Ari-ens de naissance.
Source: Conférence par Alex Collier et le journal NEXUS
Présentation par l'éditeur de Nexus:
Malgré le fait que plusieurs éléments de cette conférence donnée en décembre 1995 par le contacté, Alex Collier, ne peuvent être vérifiés, son contenu est si intéressant que nous tenons à vous le présenter; si vous relier ceci à d'autres sources d'information, peut-être que le tout pourra influencer le proche avenir de la planète Terre et de tous ses habitants.
=====  
Le 18 janvier 1969 l'hebdomadaire Paris Match dans son numéro 1028 publie un article sur la mission Apollo 8, avec des photos remarquables (pour l'époque) de la Lune.

Parmi ces photographies, aux pages 32 et 33 l'une d'elles dévoile une partie de la face cachée de la Lune très détaillée où apparaît dans une zone située à plusieurs centaines de kilomètres du cratère Giordano Bruno, un "artefact" tout à fait insolite d'une vingtaine de kilomètres de longueur.

Logiquement, et afin d'être certain que cet "artefact" ne soit pas un défaut d'imprimerie, nous avons donc demandé auprès de la NASA une copie du film d'origine, tout en consultant les archives photographies disponibles.

Une correspondance avait l'hebdomadaire Paris Match aurait été inutile, car plusieurs chercheurs avaient déjà effectué cette démarche il y a quelques années sans résultat probant.

N'ayant reçu aucune réponse de la NASA, nous nous sommes donc orientés vers les bases des photographies orbitales de la zone concernée, qui ne semblent pas vraiment exploitables. Elles proviennent toutes des films 70mm non numérisés, ou du moins dont la numérisation a été occultée par la NASA.

Les seules photographies (d'Apollo 8) représentant le cratère Giordano Bruno ainsi que la zone qui nous intéresse sont identifiées sous les n° AS8-18-2872 et AS8-18-2884. Les autres photographies qui auraient pu nous donner des informations complémentaires sont comme par hasard coupées juste où il le faut....AS8-12-2209 par exemple.

Nous avons fait plusieurs tentatives de reconstruction de type puzzle, avec les photographies des zones voisines, et nous nous sommes aperçu que tout avait été fait pour éviter un repérage du secteur où aurait du se trouver "l'artefact". (Plus de repères topologiques, certains cratères ne figurent plus sur certaine photos, mais figurent sur d'autres etc...)

Nous ne pouvons que conclure que :

L'hebdomadaire Paris Match a été en possession d'une photographie montrant la Lune dans son ensemble d'une grande netteté, issue des films 70mm de la NASA.

Ceci signifie qu'une photographie a bien été numérisée par la NASA, puis exploitée par Paris Match dans son numéro 1028.

Que cette photographie a été escamotée par "X", et ce dans un délai extrêmement court, car elle ne semble plus figurer dans les bases numérisées de la NASA, ni dans le rapport de la Mission Apollo 8 édité par la NASA en 1969.

Sans rentrer dans les détails, nous savons que ce fameux Paris Match n° 1028 a été publié une seconde fois pendant les dix jours suivant sa première publication et que la photographie, objet de cet article, ne présentait plus "l'artefact" concerné. Mais ceci est une autre histoire..."
 
Du Nouveau !
Roch Saüquere du journal TOP SECRET nous donne de sérieuses nouvelles indications dans une déclaration datant du 20 octobre 2001:
"J'ai eu la surprise de retrouver récemment sur un site américain http://www.enterprisemission.com/ qui a pour vocation de rechercher des anomalies extra-terrestres dans notre système solaire, cette structure étonnante dont nous dénonçons depuis longtemps la présence parfaitement visible sur le Paris Match 1028.
Ma surprise légitime devant un tel "concours de circonstance" allait atteindre son comble à la lecture des commentaires accompagnant la photo sur le site. En effet, cette structure présentée en 1996 lors d'une conférence de presse par RICHARD C. HOAGLAND, auteur et responsable du site américain, fut photographiée, non plus par la mission Apollo 8, comme ce fut le cas pour le Paris Match, mais par la mission Apollo 10 ! Voir l'image ci dessous:
La référence de la photo originale de la Nasa, et qui reste introuvable dans la banque d'images mise à disposition sur le Web par la dite administration est : AS10-32-4822.  
J'ai pu retrouver à cette adresse : http://images.jsc.nasa.gov/iams/html/pao/as10.htm le cliché AS10-32-4819 qui chronologiquement précède d'à peine quelques instants cette photo, mais l'image s'arrête malheureusement devant la zone qui nous intéresse. Avis donc aux lecteurs qui auraient la chance de retrouver l'originale de cette photographie sur le site de la Nasa.Il se trouve que le "Castle" (ainsi a été baptisée la structure en question par monsieur HOAGLAND se trouvait alors à 9 miles au-dessus du sol lunaire)

Comme je le soupçonnais, il s'agirait donc bien d'une structure mobile, ce qui justifie pleinement sa disparition de la zone où elle avait été photographiée pour la première fois par les membres d'Apollo 8. Cette découverte aussi stupéfiante qu'inattendue signifie qu'à défaut d'être restée à sa place, la structure du Paris-Match 1028 n'a cependant pas quittée la région de la Lune entre ces deux missions historiques.

J' ajoute à l'attention des sceptiques qui auraient peut-être tendance à voir le mal partout, que RICHARD C. HOAGLAND n'a certainement jamais entendu parlé du site ARTivision et encore moins de l'affaire qui nous occupe dans cet article. Dans le cas contraire, je ne doute pas qu'il se serait alors empressé d'en informer ses nombreux lecteurs, ajoutant ainsi (si besoin était) à son prestige de chercheur.

Alors ? peut-on encore raisonnablement parler d'une "tache" sur le hublot ou sur l'objectif ? Peut-on parler d'un défaut de pellicule ? Même si la chose n'est pas absolument impossible, reconnaissons qu'elle devient désormais très difficile à soutenir du seul point de vue des probabilités. Ce serait en effet vraiment le comble de l'ironie, si à deux reprises, lors de deux missions Apollo différentes, de simples défauts de pellicule avaient formé la même structure complexe ayant de surcroît la même taille, autant que l'on puisse en juger sur les photos dont nous ne possédons malheureusement pas les détails techniques.

Le fait que cet auteur américain ait jugé important de parler de cette structure dans une conférence de presse, puis sur son site, et enfin dans deux cassettes intitulées : The Moon-Mars Connection m' incline à penser que l' insistance de notre ami Fred Idylle, à vouloir élucider cette affaire du Paris Match 1028 est loin d'être complètement vaine et sans intêret.

Voir l'image2 ci-dessous:

En conclusion de ce paragraphe, je propose cette ultime question : s'agit-il de la même structure, ou d'une structure analogue de plus petite dimension ? Dans l'affirmative, nous serions alors devant la preuve indiscutable d'une activité lunaire.

Voilà bien, encore une fois, ce fameux hasard qui nous joue un nouveau tour et qui nous encourage à poursuivre plus que jamais notre quête vers la divulgation de la vérité concernant les mystères de Lune. "
 
Source http://perso.orange.fr/artivision/docs/match.html
=====  
De tout temps la Lune nous a fasciné et a hanté notre imagination. Dès que l'homme a pensé, dès qu'il a levé les yeux vers le ciel, l'homme a étudié, examiné avec des moyens de plus en plus perfectionnés cette Lune qui veille sur ses nuits.

Depuis que Galilée a réalisé, en 1609, la lunette qui porte encore son nom de nos jours, les hommes qui observèrent la Lune firent des découvertes pour le moins étranges.

En 1783, Sir John Herschel, un des plus éminents astronomes anglais, observa d'étranges lumières très brillantes pendant qu'une éclipse assombrissait la Lune. Il remarqua de nombreuses fois par la suite d'autres tâches lumineuses et précisa que certaines semblaient indubitablement se déplacer. Une de ces taches ressemblait dans son télescope à une étoile de quatrième grandeur.

En 1843, Schroeter observa un cratère d'environ 10 km de diamètre et de 400 m de profondeur qui fut baptisé Linné. Ce cratère disparut progressivement et de nos jours, ce n'est plus qu'une toute petite dépression.

En 1871, l'astronome Birt déposa à la bibliothèque de la Royal Astronomical Society un rapport qui concernait plus de 1600 observations qu'il avait effectuées de changements de lumières, d'objets qui se mouvaient, de dessins géométriques et de lueurs étranges venant du cratère Platon. Un rapport qui, comme tant d'autres, est tombé dans l'oubli.

Fin 1877, une revue scientifique, "L'Astronomie", rapporte que le docteur Klein a remarqué un triangle lumineux sur le sol du cratère Platon, ainsi que d'étranges lumières qui semblaient se déplacer, justement en direction du cratère Platon.

De telles observations n'en finissent pas de se succéder, mais depuis le début des années cinquante, les observations prennent une toute autre tournure. De fantastiques objets sont vus sur notre Lune.

Le 29 Juillet 1953, John O'Neil observait la Lune dans son Télescope lorsqu'il aperçut dans la région de la Mer des Crises une structure longue de 20 km et qui ressemblait à un immense pont. Cette observation fut confirmée par un astronome anglais, le professeur Wilkins qui déclara même avoir aperçu la lumière du Soleil sous cette structure. Ce dernier vit un jour le cratère Aristarque se mettre à briller et à auréoler une lumière qui éclairait tous les détails de ses pentes intérieures.

Il existe aussi un cratère appelé Gassendi dont Wilkins a fait de nombreux dessins extrêmement détaillés. Le fond du cratère est strié par des raies parallèles et l'on voit aussi des triangles et autres formes géométriques. A l'endroit où les lignes se croisent, on peut voir des petits trous ou des dômes suivant l'angle d'éclairement. Certaines de ces stries sembleraient même traverser la paroi du cratère et ressortir de l'autre côté sur quelques kilomètres.

En 1968, des radioamateurs ont capté un message d'Apollo VIII, en orbite autour de la Lune qui signalait un immense ensemble qui ressemble aux ruines d'un édifice composé de sept terrasses.


Les soviétiques et les américains possèdent d'étranges photos montrant des structures qui semblent avoir été édifiées par des êtres intelligents, structures où l'on peut distinguer particulièrement des sortes de flèches et des alignements de bornes de pierres.
Source: http://serppe.info/articles.php?lng=fr&pg=21
=====  
Des Villes sur la Lune
Nous n’étions pas préparés à une telle éventualité. Nous en étions encore à chercher dans nos écrits la réponse à cette éternelle question : sommes-nous seuls dans l'univers ? Et pendant ce temps on détectait tout près de chez nous, sur la Lune, les manifestations d’une intelligence extraterrestre. D'après le journal russe Vecherny Volgograd, cette incroyable découverte, dont on redoutait qu’elle bouleverse notre structure sociale toute entière, fut immédiatement classée secrète.
Extrait du communiqué de presse officiel :
Des scientifiques et ingénieurs impliqués dans les projets d’exploration de Mars et de la Lune ont fait part des résultats de leurs découvertes lors d’une réunion du Club National de la Presse à Washington, DC, le 21 Mars 1996. Ils révélaient pour la première fois la présence sur la Lune de structures et d’objets artificiels. Le discours des scientifiques était plutôt prudent et évasif, et ne faisait pas référence aux OVNIs. Selon eux, l’existence de ces artéfacts était possible, mais cette information était en cours de traitement et ses conclusions seraient publiées ultérieurement.
Il fut également mentionné lors de cette réunion que l’Union Soviétique possédait des preuves photographiques de la présence d’une telle activité sur la Lune. La nature de cette activité demeure indéterminée mais ses traces seraient indéniables en de nombreux points de la surface lunaire, comme en témoigneraient les milliers de photos et vidéos provenant des vaisseaux Clementine et Apollo. Des vidéos et des photos de ce dernier programme ont été projetées et beaucoup ont trouvé très surprenant que ce matériel n’ait pas été rendu public plus tôt. Les spécialistes de la NASA ont répondu qu’il était difficile de prévoir les réactions du public devant la révélation que des créatures étrangères avaient foulé ou foulent peut-être encore le sol lunaire. Ils ajoutèrent qu’il y avait également d’autres raisons à ce secret, et dont le contrôle dépassait la NASA elle-même. Le spécialiste des études lunaires Richard Hoagland a par ailleurs déclaré que la NASA procédait toujours à la retouche des photos avant leur publication.
Hoagland, ainsi que d’autres chercheurs, avancent l’idée qu’une race extraterrestre a utilisé la Lune comme une base d’opérations spatiales durant leurs activités sur la Terre et qu’on en trouve le reflet dans les mythes et légendes de nombreuses cultures terrestres. Les ruines des cités lunaires s’étendent sur plusieurs kilomètres. D’immenses dômes aux fondations massives, des tunnels et autres constructions poussent les scientifiques à réviser leurs opinions sur les origines de la Lune et les paramètres de sa révolution orbitale.
Ces structures lunaires, dont certaines sont dans un état de délabrement avancé, possèdent une organisation et une géométrie si complexe qu’elles ne peuvent être assimilées à des formations géologiques naturelles. Il existe par exemple sur le bord supérieur de Rima Hadley, non loin du site d’atterrissage d’Apollo XV, une construction entourée d’une haute muraille en forme de D. Le Centre de Vol Spatial Goddard et l’Institut de Planétologie de Houston, qui étudient ces artéfacts, les ont répertoriés sur 44 régions. De mystérieuses excavations en forme de terrasse ont été observées près du cratère Tiho (sic ; Tycho ?). Il est improbable que ces excavations concentriques hexahedriques, ainsi que l’entrée du tunnel adjacente à la terrasse résultent de processus géologiques naturels. En fait, elles ressembleraient assez à des entrées de galeries de mines.
Près de Copernic, un dôme transparent s’élève au bord du cratère, illuminé de l’intérieur par une étrange lueur blanc-bleue. Au nord de la région de l’Usine, on observe un objet tout-à-fait inhabituel, même au regard des critères lunaires : un disque de 50 m de diamètre posé sur une embase carrée entourée de murs. On peut aussi voir sur l’image, près du losange, une ouverture circulaire dans le sol, qui fait penser à l’entrée d’un souterrain. Entre l’Usine et le cratère Copernic, il y a une sorte d’esplanade rectangulaire de 400 m de long sur 300 de large.
L’une des photos prises par la mission Apollo X (AS10-32-4822) montre une structure d’un mile (1.6 km) de long appelée le « Château », située à une hauteur de 14 km et qui projette une ombre distincte sur la surface lunaire. L’objet paraît être composé de plusieurs unités cylindriques [et d’une large unité conjointe] (?). Sur l’une des images, la structure interne du « Château » apparaît poreuse, de sorte que certaines de ses parties semblent transparentes.
De nombreux scientifiques de la NASA assistaient à cette conférence, mais lorsque Richard Hoagland demanda à voir les originaux des photos du « Château », ceux-ci avaient disparu ! Ils se trouvèrent même inexplicablement absents de la liste des images d’Apollo X. Comme par hasard, les archives ne recelaient que quelques photos intermédiaires qui, malheureusement, ne montraient pas la structure interne de l’objet.
Au moment où Apollo XII se posa sur la Lune, l’équipage s’aperçut qu’il était observé par un objet pyramidal, semi-transparent, qui planait immobile à quelques mètres à peine au-dessus du sol et chatoyait de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel contre le ciel noir. En 1969, on projeta le film du voyage des astronautes vers la Mer des Tempêtes (ces hommes aperçurent à nouveau ces étranges pyramides, que l’on appela plus tard les « verres dépolis ») et la NASA prit enfin conscience des conséquences possibles de cette forme de contrôle. Après son retour réussi, l’astronaute Mitchell confia ses impressions :
- Nous sentions bien que nous n’étions pas seuls. Je devais me retourner si souvent pour regarder derrière moi que j’en ai encore le torticolis ! La seule chose que nous pouvions faire était prier ».
Johnston, du Centre Spatial de Houston, avait étudié les photos et vidéos du programme Apollo et s’entretint avec Richard Hoagland au sujet des artéfacts. Selon lui, la direction de la NASA était terriblement embarrassée devant le nombre de ces « anomalies », pour employer un euphémisme, et il était même possible qu’elle décide d’arrêter les vols habités vers la Lune.
D’anciennes structures lunaires en partie en ruines intéressent particulièrement les chercheurs. Les photos révèlent des constructions carrées et rectangulaires d’une surprenante régularité géométrique et qui ressemblent à nos propres cités terrestres vues d’une altitude de 5 à 8 km. Un spécialiste du contrôle de mission fit ce commentaire :
- Nos gars ont observé sur la Lune des cités en ruines, des pyramides transparentes, des dômes, et Dieu sait quoi d’autre, dont les photos dorment maintenant au fond des coffres de la NASA. Ils comprenaient ce que Robinson Crusoë avait dû éprouver lorsqu’il tomba soudain sur des empreintes de pas dans le sable d’une île qu’il croyait déserte ! »
Devant les images de ces cités et autres objets lunaires étranges, l’opinion des géologues et scientifiques est unanime : ces objets ne peuvent être naturels. « Nous sommes forcés d’admettre, disent-ils, qu’ils sont artificiels, en particulier les dômes et les pyramides ». Nous devons nous rendre à cette imprévisible évidence : nous avons là sous les yeux, à notre porte, les manifestations d’une intelligence étrangère. Nous n’y étions pas psychologiquement préparés et, même à présent, peu de gens croient à leur réalité.
Sources:
La Pravda - 5 octobre 2002
http://benzemas.zeblog.com/24741-des-villes-sur-la-lune/


 

 
 
 


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Oct - 13:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Heero Otegawa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 651
Localisation: France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
Walt Disney préféré: Aladin et le roi des
Film préféré: Avatar, v pour vende
Vos Héros: Itachi Uchiwa, kreia, yeshoua, v pour vendetta, heero yui...

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 16:12 (2010)    Sujet du message: La lune Répondre en citant



Revenir en haut
MSN
Heero Otegawa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 651
Localisation: France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
Walt Disney préféré: Aladin et le roi des
Film préféré: Avatar, v pour vende
Vos Héros: Itachi Uchiwa, kreia, yeshoua, v pour vendetta, heero yui...

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 16:33 (2010)    Sujet du message: La lune Répondre en citant















Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2016)    Sujet du message: La lune

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre du dragon Index du Forum -> ordre du dragon -> L'univers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com